Le goût du baiser de Camille EMMANUELLE

Roman adolescent qui aborde plusieurs thèmes : la première fois, l'amour, le consentement, le slut-shaming. Chacun des thèmes est traité via diverses situations auxquelles sont confrontées Aurore la narratrice et Bintou, son amie.

C'est un très bon roman qui peut être lu passé 17 ans, bien au contraire, cette lecture était rafraichissante.

C'est un roman qui permet de saisir que les films et les séries ne rendent pas compte de la réalité. Il met en avant les erreurs, les bafouillements, et les balbutiements de l’amour.

Suite à un accident de vélo Aurore perd le le gout et l'odorat et le cache à quasiment tout le monde, seuls ses parents et son amie sont au courant, cela à l'âge de toutes les découvertes et notamment amoureuses. On suit son quotidien d'adolescente et son évolution face à ce handicap invisible.

On évite la niaiserie, on enjambe les clichés et c’est un petit guide de survie de la première fois qui s’ébauche au fil des pages. Pas de culpabilité ni de sacralisation de la virginité. Camille Emmanuelle offre un roman intéressant sur les questions qui effleurent et triturent la caboche des ados.

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir